0186860221 / 0764285603 contact@ets-armand-couverture.fr

Une fuite d’eau provenant de la toiture peut provoquer des infiltrations dans le logement et causer d’importants dégâts. Dans un tel cas, votre assurance multirisque habitation prendra en charge, selon les termes de votre contrat, les dommages générés à l’intérieur du logement. En revanche, les causes de la fuite d’eau, et donc les réparations à effectuer, seront à la charge du propriétaire. Nous vous expliquons tout…

Que couvre l’assurance habitation en cas de fuite d’eau par la toiture ?

Si vous avez souscrit une assurance multirisque habitation, vous êtes, normalement, couvert contre les dégâts des eaux, et donc contre une fuite d’eau provenant de la toiture.

Cependant, si le dégât des eaux est le fait d’un défaut d’entretien ou de construction, d’un aléa climatique (sauf si vous avez souscrit la garantie « événement climatique”) ou d’une négligence de votre part (fenêtre ouverte), votre assureur refusera de vous indemniser.

En revanche, en cas d’indemnisation d’un dégât des eaux provenant de la toiture, seuls les dommages générés à l’intérieur du logement seront indemnisés, en fonction du montant de la franchise indiqué dans votre contrat. Les causes du sinistre ne sont pas prises en charge par l’assureur, seules les conséquences le sont, préviennent les experts de papernest.

Ainsi, si le plafond, les murs, les sols, les boiseries, les meubles, ou encore du matériel électrique, ont été abîmés, vous serez indemnisé selon les clauses de votre contrat.

Concernant les meubles et le matériel électrique, vous devrez constituer un dossier avec photos et factures afin que votre assurance calcule votre indemnisation, selon la vétusté de vos biens (sauf si vous avez souscrit la garantie “remboursement à neuf”).

Quels sont les frais non couverts par l’assurance habitation en cas de fuite d’eau par la toiture ?

Si votre logement a une fuite d’eau provenant de la toiture, il va falloir réaliser des travaux afin que le sinistre ne se répète pas. Si vous êtes locataire, cela ne vous concerne pas.

En revanche, le propriétaire devra effectuer les réparations nécessaires, car, en cas de

nouveau dégât des eaux, l’assureur refusera d’indemniser.

Cependant, certains assureurs prennent en charge les frais de recherche de fuite, car, souvent, l’origine est difficile à déterminer. L’intervention d’un professionnel vous permettra de savoir d’où vient le problème afin d’évaluer le coût des réparations. Parfois, de simples travaux permettent de résoudre un problème d’étanchéité.

Quand déclarer les dégâts des eaux à votre assurance ?

Un dégât des eaux, comme n’importe quel autre sinistre, doit être déclaré à son assurance dans un délai de cinq jours ouvrés à partir de la constatation de la fuite d’eau. Ne les contactez pas trop tard donc, sinon vous risquez d’avoir des difficultés pour être indemnisé.

Pour plus d’informations sur l’assurance dégât des eaux, vous pouvez consulter cette page.

Utilisez la garantie décennale

Si votre logement a été construit il y a moins de dix ans, essayez de faire jouer la garantie décennale du constructeur, comme le souligne le site de papernest. En effet, celle-ci couvre les dommages pouvant affecter une construction dans sa solidité, pendant une durée de 10 ans à compter de la fin des travaux. Il est possible que la toiture soit encore couverte.

Dans ce cas, vous devez contacter le constructeur (ou son assureur) pour qu’il procède aux réparations sur les travaux qu’il a lui-même effectués. Et cela ne vous coûtera rien, car c’est l’assurance du constructeur qui prendra en charge les travaux.

Call Now Button